3 mn
La déconnexion pendant les vacances

La déconnexion pendant les vacances

Par
professeur en activité physique pour la santé
27.06.19

Si 83% des Français déclarent vouloir ralentir leurs usages numériques pendant les grandes vacances, 92% prévoient d’emmener avec eux au moins un appareil permettant de se connecter à internet. Pour les salariés, 62% déclarent continuer à répondre à leurs appels ou leurs emails professionnels pendant leurs vacances. 42% consultent même leurs emails régulièrement dans la journée. Seuls 17% ne les consultent jamais. Plus encore, un Français sur deux n’envisage pas de partir en vacances dans un endroit où il n’y aurait pas du tout de réseau.

Le téléphone ou plutôt le smartphone ne sert plus seulement à téléphoner, il est devenu un « assistant » de notre vie quotidienne : avoir l’heure, GPS, photos, vidéos, guide touristique (adresses de bars, restos, musées) ou même météo.

Effectivement la connexion internet est tellement importante qu’elle figure parmi les premiers facteurs de décision au moment du choix de la destination de vacances.

Et qui dit Internet et smartphone, dit forcément réseaux sociaux. 35% des français partagent des photos sur les réseaux sociaux. Ce chiffre monte à 61% chez les 16-21 ans. A savoir que près d’un jeune sur deux partage des photos en temps réel sur Snapchat pendant ses vacances (49%).

En revanche, ce ne sont pas les services les plus indispensables. En effet, 56% estiment que ce sont les appels qui leur sont le plus utiles en vacances, 53% pour les SMS, 27% pour les mails et seulement 18% pour les réseaux sociaux.

Le tout est de savoir trouver un équilibre en utilisant ce que l’on appelle une « Déconnexion Sélective ».

Voici nos conseils concernant la déconnexion avec le travail :

Vous avez le droit de déconnecter

Plus qu’un besoin, vous avez le droit à la déconnexion. La loi travail adoptée depuis Juillet 2016 responsabilise les entreprises qui sont tenues de rédiger une charte pour le respect de ce droit.

Préparez en amont votre départ en vacances

Préparez-vous une sorte de To Do List en reprenant vos dossiers un par un et en les classant par ordre de priorité. Faites donc les choses essentielles et acceptez de reporter les autres à votre retour de vacances. Faites le point avec vos collaborateurs, collègues et interlocuteurs. Cela vous permettra de partir l’esprit tranquille, sans stress et de mieux préparez votre retour.

Interdisez-vous la lecture des mails

Vous croyez vous rassurer en consultant de temps en temps vos mails, mais en réalité cela vous replonge automatiquement dans un univers de travail avec tous les stimuli qui s’y apparentent (stress, anxiété, angoisse...). Les travailleurs passeraient 3h20 par jour à vérifier et traiter leurs mails professionnels. Alors mettez une messagerie instantanée d’absence et désactivez vos notifications afin d’avoir l’esprit serein.

Non, vous n’êtes pas seul(e) !

Gardez à l’esprit que la France tourne au ralenti pendant l’été et que vos interlocuteurs sont sûrement en vacances et dans le même état de dépendance que vous. Alors rendez-leur service et ne répondez pas à leurs mails ou en les sollicitant.

 

Les vacances sont propices au repos, à la détente, à la découverte... Chacun peut et doit profiter comme il le veut, il s’agit simplement de trouver un juste équilibre entre détente, rapports sociaux et écrans.

De nos jours, il est difficile d’interdire ou de supprimer totalement les écrans de nos vies, surtout pour les jeunes générations.

Adaptez donc votre discours et n’oubliez pas qu’on peut difficilement interdire quelque chose à nos enfants si on ne se l’interdit pas soi-même.

Privilégiez les instants en famille en fixant des règles d’utilisation des écrans pour que chacun puisse y trouver son compte et profitez pleinement de ces moments tant attendus.