Bien manger

Retour aux articles

2 mn
Une alimentation aux petits soins des seniors

Une alimentation aux petits soins des seniors

Bien manger 24.04.19

L’alimentation est la première alliée de notre santé et elle doit logiquement évoluer avec l’âge. Quels sont les besoins spécifiques des seniors ? que cuisiner pour entretenir sa mémoire ou éviter l’ostéoporose ? Comment adapter ses menus pour bien vieillir ?

On continue

« J’ai moins d’appétit », « Je n’ai plus le goût de cuisiner. » Ce n’est pas parce qu’on avance en âge qu’on doit renoncer aux plaisirs de la table. Car contrairement aux idées reçues, les besoins nutritionnels des seniors ne diminuent pas ! On garde donc trois repas par jour et si on manque d’appétit, on fractionne davantage et on ajoute une collation ou un goûter avec les petits-enfants. Les féculents procureront l’énergie nécessaire pour éviter la sensation de fatigue, et au moins 5 portions de fruits et légumes fourniront les minéraux, fibres, vitamines et antioxydants pour renforcer les défenses immunitaires et ainsi retarder des effets du vieillissement. Continuons à prendre le soleil, souverain pour faire le plein de vitamine D dont on est souvent carencé.

On diminue 

Chez les femmes, il est fréquent de prendre 3 à 5 kilos avec la ménopause. C’est le moment de freiner les mauvaises graisses (qui font en plus grimper en flèche le taux de cholestérol) et le sucre raffiné, très inflammatoire. En plus d’éviter le surpoids et le risque de diabète, cela permettra surtout de lutter contre l’arthrose et les articulations douloureuses. Gardez la main légère sur le sel qui favorise l’hypertension et la rétention d’eau mais ne le supprimez pas complètement au risque d’affadir sérieusement votre assiette ! Remplacez-le par des épices, comme le curcuma et le gingembre, réputés anti-inflammatoires.

On augmente 

Pour éviter la fonte de la masse musculaire, surtout si on a du mal à maintenir une activité physique suffisante, on augmente son apport quotidien en protéines : viande, poisson, légumineuses, œufs. Idem pour éviter l’ostéoporose, on consomme 3 ou 4 produits laitiers chaque jour, en yaourt ou en fromage dans les plats si on n’aime pas le lait. Attention, les substituts au soja ne contiennent pas de calcium. Même si on en ressent de moins en moins l’envie en vieillissant, on s’hydrate régulièrement tout au long de la journée, surtout l’été. Pensez aux tisanes ou aux soupes qui comptent dans les 1,5 litres recommandés et créez-vous des rituels (un verre d’eau en revenant des courses…). Enfin, on prend soin de son cerveau avec des oméga 3 (poissons gras et huile de colza) et des antioxydants (crustacés, céréales complètes…).