Bien manger

Retour aux articles

2 mn
Les meilleurs aliments pour un été en pleine forme, spécial poissons et crustacés

Les meilleurs aliments pour un été en pleine forme, spécial poissons et crustacés

Par
Ingénieure en alimentation et santé
Bien manger 24.07.19

En plus d’être savoureux et très appréciés lors des repas, les poissons et les crustacés ont beaucoup à nous apporter avec toutes leurs qualités nutritionnelles…  Mais lesquelles sont les meilleurs pour notre santé ?

La sardine

La pleine saison s’étale de juin à septembre. La sardine regorge d’oméga 3 dont elle fournit 4 à 6 fois l’apport conseillé par portion de 100g (4 à 6 sardines). Ces graisses essentielles boostent la mémoire et la concentration, protègent de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ainsi que des glaucomes. C’est aussi une championne de la vitamine D, préventive de l’ostéoporose. 

À l’achat, veillez à ce qu’elle soit brillante, de texture ferme et d’odeur iodée. Elle se conserve vidée 24 à 48 heures dans la partie la plus froide du réfrigérateur (moins de 3°C). 

L’anchois 

La pleine saison s’étale de juillet à novembre. Ce petit poisson gras a les mêmes intérêts nutritionnels que ses congénères plus gros (saumon, thon, sardine, …), mais avec le risque de pollution en moins. Il fournit de bonnes proportions de fer et de vitamine A, essentiels aux défenses immunitaires. 

Bien frais (plutôt qu’en boîte), il peut être consommé cru le jour même, mariné dans de l’huile d’olive et du citron, relevé d’ail et de coriandre. Grillé ou poêlé, il s’accommode d’une sauce à l’escabèche : tomate, huile d’olive, vinaigre, ail, laurier et persil. 

Le crabe 

La saison s’étale de juin à octobre. Crabe vert, étrille et tourteau fournissent d’excellentes protéines essentielles au maintien de la tonicité musculaire. Pauvres en graisses, ils sont bons pour la ligne avec un apport de 105kcal les 100g. Ils constituent une bonne source d’oméga 3, préventifs des baisses d’humeur et indispensables à la mémoire. Ils sont très riches en zinc et en sélénium, antioxydants. 

Les moules 

La pleine saison s’étale de juin à février. Elles boostent l’énergie en rechargeant les réserves en fer, en vitamines B9 et B12, des nutriments essentiels pour prévenir l’anémie. Elles sont riches en iode, essentiel à la glande thyroïde, en sélénium antioxydant et fournissent de bonnes protéines. Le tout pour seulement 70kcal les 100g (un demi-litre). 

Les cuisiner à la marinière (avec de l’ail, de l’échalote, du vin blanc, dont l’alcool s’évapore à la cuisson, et du persil) plutôt qu’à la crème fraîche préserve leur légèreté.